Auberge de jeunesse Montmartre

ferris-wheel
white mural
stairway-to-heaven

L’histoire de Montmartre Paris en quelques lignes

Le nom de « Montmartre » vient de « mont des martyrs » ou « montagne des martyrs ». Selon la légende, c’est à cet endroit que le premier évêque de Paris, Saint-Denis, le prêtre rustique ainsi que le diacre, Eleuthère, ont été décapités par les Romains en l’an 250 ap. J.C.

Saint-Denis : Patron de Paris

Après la décapitation, Saint-Denis aurait ramassé sa tête, le portant sous les bras, se met à marcher vers le nord pendant six kilomètres, pour finalement s’arrêter à Catulliacus. Le roi Dagobert I ordonne la construction d’un temple qui fait partie de l’abbaye de Saint-Denis à cet endroit. Plus tard, celui-ci a été remplacé par la magnifique basilique de Saint-Denis, considérée comme la première cathédrale gothique, dont la construction date en 1136.

Cette basilique est devenue le lieu de sépulture des rois de France. La plupart des rois de France de Dagobert Ier à Louis XVIII y sont enterrés. La colline de Montmartre Paris est devenue un lieu de pèlerinage.

Au 12e siècle, les moines bénédictins ont construit un monastère sur la butte de Montmartre Paris qui sera remplacé plus tard par l’abbaye des Dames de Montmartre et qui occupe la majeure partie de la colline. Elle sera incendiée en 1599. Deux ans plus tard, les premières pierres de la nouvelle abbaye ont été posées.

Le 18e siècle a été marqué par la découverte d’une grotte mystérieuse. Sur sa paroi était gravé le nom du saint Patron de Paris. Cela a contribué au rayonnement de Saint-Denis. Le nombre de pèlerins qui viennent pour visiter cette région continue de s’accroître.

Une bataille sanglante

En 1789, la Révolution contrait les religieuses à quitter l’abbaye qui sera détruite en 1792. La dernière abbesse, Marie-Louise de Laval-Montmorency a été exécutée le 24 juillet 1794.

Lors du soulèvement de Paris en 1871, la colline de Montmartre servait de point de ralliement aux Communards. Pendant dix semaines, un combat sanglant les opposait à l’armée de Versailles dans les rues de Paris. Le bilan était lourd du côté des Communards : 20 000 ont été exécutés, 40 000 arrêtés et 7 500  déportés.

La Basilique du Sacré-Cœur de Montmartre Paris, situé au sommet de la butte, a été construite dans le but d’expier les crimes des communards, et pour commémorer ceux qui ont perdu leur vie lors de la guerre franco-prussienne et le mouvement de soulèvement à Paris.

Aujourd’hui, le quartier de Montmartre Paris reste une destination touristique très prisée par les étrangers.